Défendons le statut des photographes professionnels

CFDT Journalistes, et son pôle pigistes en premier lieu, mais aussi le syndicat des artistes-auteurs CFDT (Solidarité Maison des Artistes), ont donc commencé à participer aux réunions des Comités* du Parlement de la photographie", et pas seulement à celui consacré au photojournalisme. Le 16 novembre, deux de ses représentants étaient présents au Comité Création ayant pour thème "le financement de la création dans le secteur de la photographie". Au menu des débats : faut-il imaginer une taxe sur les industries utilisatrices et diffuseurs de la photo, qui serait reversée aux acteurs de la création, comme le fait le CNC pour le cinéma ? Lors de ces échanges, SMdA CFDT a vivement souhaité la présence des écoles nationales et des autres organisations professionnelles syndicales liées à la création photographique au sein de ce Parlement afin que les pistes de financement puissent être émises et partagées par tous les acteurs de ce secteur. Non cloisonnement et circulation des idées.
La CFDT rappelle, dans l'immédiat, que ces débats ne peuvent faire l'impasse d'impératifs :
- respecter la législation applicable : le salariat pour les travaux journalistiques, les droits d'auteur pour les travaux d'auteur, etc.
- permettre aux photojournalistes d'être protégés par une carte de presse, en les payant en salaire
Les photographes doivent pouvoir prétendre à une juste rémunération dans un contexte économique où le marché de la création photographique est en pleine essor, mais aussi bénéficier de leur droit à une protection sociale.
Plus d'infos : http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Photographie/Structures-referentes/Le-Parlement-de-la-photographie

 
* Comité photojournalisme - Comité Création - Comité national pour le patrimoine photographique
Publié le : 
Lundi, 26 Novembre, 2018
Rubrique: