Election à la Commission de la carte de presse 2018 : notre profession de foi

Pour nous, être journaliste ne consiste pas seulement à savoir pratiquer une interview, rédiger une synthèse, ou trouver un bon titre, comme on sait aussi le faire chez les communicants. Ces techniques ne sont rien si elles ne sont pas guidées par la curiosité, l’esprit critique, l’honnêteté intellectuelle, l’attention à autrui. Si elles ne sont pas renforcées par la résistance non seulement aux pressions mais aussi aux idées reçues.

Le journalisme implique une déontologie, et cette carte de presse que nous présentons à nos sources dit qu’elles peuvent nous faire confiance, et que nous les protégerons coûte que coûte.

Vouloir de la souplesse, ce n’est pas encourager la dérégulation ambiante. Simplement, dans ce monde en mutation, la CFDT-Journalistes veut éviter la double peine à ceux qui en sont victimes. Et donc, accorder plus facilement la première carte, ou maintenir dans la carte le plus longtemps possible, pour permettre aux journalistes en difficulté de faire valoir leurs droits de l’intérieur, avec l’appui de leurs syndicats.

Téléchargez ici notre profession de foi et la liste de nos candidats régionaux à l'élection à la Commission de la carte de presse 2018 : cliquez ici

Publié le : 
Lundi, 9 Avril, 2018
Rubrique: