FactoScope 2017, la présidentielle scrutée par de futurs journalistes

Le journalisme reprend sa place et son rôle nécessaires à un bon fonctionnement démocratique avec le « fact-checking » qui se développe sur de gros médias comme la télévision (Desintox sur Arte-Libération, L’œil du 20h sur F2). Bonne nouvelle, cette démarche intéresse de futurs professionnels de l'information comme les étudiants de l'Ecole de journalisme de Tours (Université François Rabelais). Gageons qu'ils seront bientôt suivis par d'autres. Le 6 février ces étudiants ont mis en place une initiative originale, limitée dans le temps, consacrée au tamisage des propos des candidats à l'élection présidentielle : le FactoScope 2017.

Le service qu'ils apportent au grand public s'articule en deux propositions. D'une part un blog hébergé par Le Monde, à l’adresse Factoscope2017.blog.lemonde.fr , présentant des verifications inédites réalisées par les journalistes-étudiants eux-mêmes. D'autre part un site hébergé par Les Rattrapages de l’Actu à l’adresse Rattrapages-actu.fr/Factoscope ; ici un agrégateur réunit les fact-checkings déjà publiés. Ces affabulations des candidats sont accessibles de façon ludique : on choisit le nom du candidat(e), le thème (justice, santé...) et le « vérificateur » : Le Figaro, France Info... Encore plus malin: on peut aussi choisir de voir apparaitre les propos sujets à caution selon leur véracité : faux, imprécis, ou vrais.

Publié le : 
Mercredi, 8 Février, 2017