Fin de grève pour I-Télé : une belle victoire des journalistes

La grève menée depuis 31 jours par les salariés d'I-Télé a pris fin ce mercredi 16 novembre 2016, et la reprise du travail a été votée à la quasi-unanimité (avec deux abstentions). Une grève que l’on peut d’ores et déjà qualifier « d’historique » et « d’exemplaire », menée au nom de l'éthique des journalistes, en faveur d’une vraie indépendance éditoriale, et qui décroche la double palme de « plus longue grève de l’audiovisuel privé en France » et de « plus longue grève de l'audiovisuel français depuis mai 68 ».

Au terme de ce conflit, les journalistes ont obtenu de la direction de la chaîne des assurances sur l’indépendance de la rédaction, qui restera séparée de celle de Direct Matin, le quotidien gratuit du groupe Bolloré. Un directeur de l’information délégué va ainsi être nommé, qui en sera le garant. Les journalistes ont également obtenu le droit, à leur demande, de ne pas travailler avec Jean-Marc Morandini, dont la date de retour à l’antenne n’a pas été précisée. A l’issue de ce conflit, 35 journalistes (sur 120) auraient cependant décidé de quitter la chaîne.

CFDT-Journaliste félicite les salariés d’I-Télévision d'avoir mené ce combat qui ne peut que renforcer notre conviction sur la nécessaire indépendance des rédactions et leur protection vis-à-vis des pressions économiques.

Rubrique: