Grève jeudi à la rédaction du quotidien 20 Minutes

Communiqué:

Grève jeudi à la rédaction du quotidien 20 Minutes

Les membres de la rédaction du quotidien d’information  20 Minutes  se sont réunis en assemblée générale mercredi 22 mai, et ont voté à 63,9% pour faire grève le jeudi 23 mai, afin de protester contre la non-revalorisation des salaires depuis cinq ans, le manque d’effectif, une pression accrue sur les audiences, notamment concernant la vidéo, et un manque de clarification de la stratégie de l’entreprise.

Le 16 mai 2019, 88% des membres de la rédaction s’étaient déjà prononcés en faveur des revendications susmentionnées, soutenues par le SNJ-CGT et la CFDT-Journalistes.
Une délégation de journalistes a, par ailleurs, été reçue ce mardi par la direction du journal, pour demander l’ouverture de négociations en urgence, dans le but d’éviter un
mouvement de grève. Cette demande a été refusée par la direction.

La rédaction de  20 Minutes  (94 journalistes)  a toujours fonctionné à flux tendus. Mais aujourd’hui, le manque d’effectif, conjugué à des objectifs d’audience ambitieux imposés par la direction, fragilise la plupart des services de la rédaction dans lesquels les arrêts maladies se multiplient. De janvier à mars, sur l’ensemble de la rédaction, 129 jours d’arrêts maladie ont été comptabilisés contre 68 jours en 2018 (hors arrêts longs), soit une augmentation de 90 %.

Malgré un chiffre d’affaires, stable et rentable, de 38 millions d’euros en 2018 (près de 40 millions en 2017), 20 Minutes pratique l’une des grilles des salaires les plus basses de la presse quotidienne nationale. Des salaires qui n’ont d’ailleurs connu aucune augmentation globale depuis cinq ans.

La pression de productivité et d’audience augmente, menaçant la qualité du contenu du journal, tant dans sa version papier que sur son site web. Les risques psycho-sociaux sont aujourd’hui bien réels. Nous souhaitons donc que la nouvelle direction garantisse à ses salariés des conditions de travail dignes de ce nom, et à ses lecteurs, une information de qualité, par des engagements forts.

C’est  pourquoi  une   majorité  des   membres  de  la  rédaction  réitèrent,  aujourd’hui,  leur demande   d’ouverture   des   négociations   avec   la   direction   sur   une   revalorisation   des salaires, des effectifs supplémentaires et une clarification de la stratégie éditoriale portée par l’entreprise.
 

La Rédaction de 20 Minutes avec CFDT Journalistes.

Paris, le 22 mai 2019.

Publié le : 
Mercredi, 22 Mai, 2019
Rubrique: