FNPS : la CFDT ne signera pas le protocole d'accord

CFDT Journalistes ne signera pas le protocole d’accord sur les minima garantis mensuels 2016 des journalistes professionnels de la presse d’information spécialisée proposé par la FNPS, lors des réunions des 21 octobre et 8 novembre 2016. Selon nos calculs, « 7 euros bruts par mois représentent 91€ par an (sur 13 mois), soit une proposition misérable. »

Les négociateurs ont perdu deux après-midi pour ne pas s’entendre sur un montant correct.

Avec 7 € d’augmentation, le stagiaire 1ère année (niveau 90) touchera 1 467€ et le SMIC est à 1 466, 62€ à partir du 1er décembre … Par ailleurs et par la grâce de l’accord sur le barème de rémunération à la pige (que nous avons signé), les piges se voient augmentées elles aussi.

À compter du 1er décembre 2016, le feuillet de 1500 signes passera à

- 42,33€ pour une diffusion dans un titre de presse diffusé à 5 000 exemplaires et moins,

- 45,35€ pour une diffusion dans un titre de presse diffusé à plus de 5 000 exemplaires.

Les représentants CFDT ont rappelé aux patrons que, pour se conformer à la loi, il faudra que la FNPS se décide à fusionner avec le SEPM et organise d’autres négociations que les seules NAO.

L’une des négociations à mener dans le secteur concerne la révision de la grille de qualification des journalistes qui date du siècle dernier.

 

Compte-rendu rédigé le 15 novembre 2016, par Dominique PRÉHU, responsable de la Commission « négociations » pour CFDT-Journalistes, négociatrice avec la FNPS