International

Appel à libérer les journalistes en Turquie

Les syndicats français de journalistes (SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, membres de la FIJ, 600.000 membres dans 140 pays) se félicitent de la libération mercredi du journaliste turc Mehmet Altan, condamné à la réclusion à vie dans le cadre de la tentative de putsch du 15 juillet 2016.

Notre confrère, âgé de 65 ans a quitté la prison de Silivri – près d’Istanbul – après 21 mois de détention. Il reste cependant interdit de quitter le territoire, sa condamnation à la réclusion perpétuelle n’ayant pas été levée.

Lire la suite

Benyamin Netanyahou à Paris : une visite choquante

La réception par Emmanuel Macron le 5 juin du chef du gouvernement israélien est insupportable à plus d'un titre. Ne survient-elle pas alors que ces dernières semaines la répression à Gaza contre la population civile -qui manifeste pour le droit au retour des réfugiés- a fait plus de 100 morts et quelques 8000 blessés par des tirs à balles réelles. Parmi les victimes figurent des enfants, des jeunes, des secouristes.

Lire la suite

Affaire Babchenko : intolérable et inadmissible

Cet événement restera dans l’histoire comme "l’affaire Babchenko". La Fédération internationale des journalistes (FIJ), première organisation mondiale de la profession avec 600.000 membres dans 146 pays, rappelle que le journalisme est la recherche de la vérité et que toute manipulation de l’information entâche de manière dramatique la crédibilité des médias et de la profession dans son ensemble.

Lire la suite

Gaza : halte au massacre

Les syndicats français de journalistes (SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes), membres de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), condamnent le massacre de 58 Palestiniens par les troupes israéliennes le 14 mai à Gaza où 2000 manifestants pacifiques ont été blessés.
Au nombre de ces blessés figurent au moins 13 journalistes.
C'est intolérable.

Lire la suite

Guinée Conackry : Sidi Diallo récompensé pour son engagement

Sidi Diallo, fondateur de l’association des jeunes reporters de Guinée et secrétaire général du Syndicat de la Presse Privée (SPPG) a été nominé le 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse lors de la 2e édition de la soirée des médias guinéens sur le thème : « Les médias guinéens face au double défi des mutations numériques et de la responsabilité sociale». Il a reçu le "Prix exceptionnel du combat professionnel" pour les médias.

Lire la suite

Rassemblement après l'assassinat de neuf journalistes afghans à Kaboul

 A la veille de la journée mondiale de la liberté de la presse, Kaboul a été le théâtre lundi d'un véritable carnage avec une trentaine de morts dont neuf journalistes assassinés par un kamikaze :  les syndicats français de journalistes avec la Fédération internationale des journalistes (600.000 membres dans 140 pays) rendent hommage à leurs confrères et consoeur victimes d'un double-attentat suicide revendiqué par Daesh.

Lire la suite

Trois journalistes équatoriens assassinés

Selon La Croix du 16 avril, les autorités équatoriennes ont confirmé le 13 avril la mort des trois membres du quotidien El Comercio enlevés le 26 mars. L'armée a été envoyée à la frontière avec la Colombie pour retrouver les ravisseurs présumés, un groupe dissident des FARC.

Lire la suite

Gaza : un journaliste palestinien tué de sang froid, la liberté de la presse visée au cœur

Notre confrère palestinien Yasser Mourtaja figure parmi les neuf Palestiniens tués vendredi à Gaza par les tirs à balle réelle de l’armée israélienne lors de la manifestation près de la barrière de sécurité. Yasser Mourtaja, un photographe âgé de 30 ans travaillant pour une société de production gazaouie, Ain Média, portait pourtant au vu et au su de tous un gilet "press". Il a été atteint de plein fouet à l'abdomen. Il est décédé de ses blessures après avoir été hospitalisé.
Bien que l'armée israélienne soutienne dans un communiqué « ne pas viser intentionnellement les journalistes », la question reste posée : s'agit-il d'un tir délibéré visant les journalistes pour faire barrage à l'information de terrain ? Pour y répondre, les syndicats de journalistes français réclament l'ouverture d'une enquête indépendante sur les circonstances de la mort de notre confrère Yasser.
Ces neuf morts vendredi font suite aux tirs de la semaine dernière qui avaient fait 19 tués civils palestiniens et des centaines de blessés. Un des bilans les plus meurtriers dans l’enclave depuis la guerre de 2014.
Les syndicats français de journalistes SNJ, SNJ-CGT, CFDT Journalistes, membres de la Fédération internationale des journalistes (600.000 adhérents dans le monde), affirment leur solidarité avec leurs confrères palestiniens et leur syndicat. Ils leur adressent leurs condoléances émues après ce nouvel acte de répression des forces israéliennes

Devant cette incessante vague de répression contre nos confrères, ils adressent aujourd'hui une lettre ouverte de protestation à l'ambassadrice d'Israël en France Mme Aliza Bin-Noun.

Madame l'ambassadrice,
Nous nous adressons à vous pour dénoncer un crime de sang froid perpétré contre notre confrère palestinien Yasser Mourtaja tué par les tirs des snippers de votre armée alors qu'il portait un dossard PRESS bien visible. Ce jeune photographe couvrait la manifestation pacifique de vendredi à Gaza où 8 autres civils ont été tués.
Avec la Fédération internationale nous dénonçons une fois encore les violences perpétrées par les autorités israéliennes contre les civils et journalistes palestiniens.
Nous vous demandons de transmettre à votre gouvernement nos protestations et qu'une enquête soit menée sur les circonstances de la mort de Yasser.
Nous exigeons que cesse l'impunité pour les auteurs de ces tirs meurtriers contre des journalistes et les victimes civiles.
Veuillez agréer Madame l’Ambassadrice nos salutations syndicales

 

Paris, le 9 avril 2018

SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes

Lire la suite