justice

Non, les journalistes ne sont pas des délateurs !

En incluant dans la même déclaration, les dénonciations pratiquées par des Français à l'incitation du régime de Vichy, les « sycophantes », les journalistes, les magistrats, les médias et les réseaux sociaux, l'ex-garde des Sceaux, porteur du projet de loi sur la moralisation de la vie publique ne peut que s'attirer la réprobation de CFDT Journalistes.

Si la démocratie est consubstantielle à la République, la liberté de la presse participe de l'identité-même des journalistes. Corédactrice de la charte européenne des Journalistes de Munich (1971), la CFDT ne méconnaît aucun de ses 15 articles.

Lire la suite