liberté de la presse

Liberté pour Loup Bureau : le journalisme n'est pas un crime

 

A nouveau les autorités turques, qui décidément ne supportent pas la liberté d’expression ni la liberté de mouvement des reporters étrangers en Turquie, ont embastillé un journaliste français, Loup Bureau, après 5 jours de garde à vue. Il est soupçonné d’activités "terroristes". Collaborateur de la chaîne française TV5 Monde, il a

Lire la suite

Turquie : NON au coup d’Etat permanent ! Oui au respect des libertés fondamentales

Depuis un an (20 juillet 2016), l’état d’urgence a été décrété manu militari par le nouveau « sultan » Recep Tayyip Erdogan, dans la foulée du putsch avorté du 15 juillet, avec sa cohorte sinistre de purges, licenciements, radiations, limogeages, arrestations, procès, censure, fermeture de médias, élus de la nation, maires et syndicalistes emprisonnés…

Lire la suite

Non, les journalistes ne sont pas des délateurs !

En incluant dans la même déclaration, les dénonciations pratiquées par des Français à l'incitation du régime de Vichy, les « sycophantes », les journalistes, les magistrats, les médias et les réseaux sociaux, l'ex-garde des Sceaux, porteur du projet de loi sur la moralisation de la vie publique ne peut que s'attirer la réprobation de CFDT Journalistes.

Si la démocratie est consubstantielle à la République, la liberté de la presse participe de l'identité-même des journalistes. Corédactrice de la charte européenne des Journalistes de Munich (1971), la CFDT ne méconnaît aucun de ses 15 articles.

Lire la suite

Monsieur Macron, la liberté de la presse n'est pas une option

Lors du premier conseil des ministres jeudi 18 mai, les journalistes ont été repoussés hors de la cour du palais de l'Elysée; de ce fait il ne leur a pas été possible de photographier ou interroger les ministres, ce pourquoi ils étaient là. Le lendemain pour le premier déplacement du chef de l'Etat à l'étranger, c'est l'Elysée qui a...

Lire la suite

Non à « l’entrave à la liberté » d’informer par le FN

La CFDT-Journalistes s’associe aux élus du conseil de rédaction de La Voix du Nord et aux 28 sociétés de journalistes contre « l’entrave à la liberté » d’informer par le FN. Après une série de cas où des journalistes se sont vu interdire l’accès à des événements où se rendait la candidate du Front national à la présidentielle...

Lire la suite

Loi Macron : la protection des secrets industriels ne doit pas nuire à la liberté d'informer

CFDT-Journalistes appelle les parlementaires et le Gouvernement à retirer l'amendement SPE 1810 qui doit être examiné dans le cadre de la loi « pour la croissance et l'activité », dite « loi Macron », dont la mise en œuvre pourrait avoir de graves répercussions sur l'exercice des journalistes d'investigation et la liberté de la presse.

CFDT-Journalistes ne peut pas non plus cautionner l'adoption d'un texte qui aurait pour effet de remettre en cause la protection des sources des journalistes.

Lire la suite